Bienvenue au Catharose Nomade

Bienvenue sur le blog de l'ASBL du Catharose Nomade!
Tel 082 22 41 00
Mail à espacecatharose@gmail.com

Janvier 2017: Art Martial et Connaissance de Soi (Atelier n° 1)






 "Être en paix, être heureux, vivre le bonheur. Voila ce que la connaissance de Soi va pouvoir faire naître en nous. Se connaître est une étape cruciale dans l'évolution de l'être humain. C'est selon moi une base, un socle. Tôt ou tard, que notre parcours soit spirituel ou non, pour vivre sereinement cette existence il faudra faire ce travail, cette introspection.

 L'art martial est l'outil parfait pour aller se découvrir dans l'action, le concret. Via la pratique martiale, on ne peut pas se mentir à soi-même. On est face à notre condition humaine. C'est l'occasion de pouvoir la connaître et l'apprivoiser afin qu'elle ne nous pose plus de soucis au quotidien. En d’autres termes, l'art martial est un moyen d'apprivoiser notre « ego ».
 A la fin de notre voyage introspectif (qui prendra le temps dont nous avons besoin), nous pourrons dépasser les limites du « moi » pour découvrir le monde du « soi ». C'est alors que se découvre la suite du chemin pour ceux qui le désire...
 Le chemin que je propose est un pèlerinage. Nous sommes des pèlerins qui se pèlent au fur et mesure de notre avancé. Nous laissons derrière nous nos vielles peaux, nos faux semblants. Nous passons du développement personnel au "dépouillement personnel"...(expression très pertinente que je reprend d'un intervenant à la conférence)
 Nous avons tous une représentation de nous-même, une forte croyance de qui nous sommes. Mais en réalité, nous ne le savons pas. Si nous ne répondons pas à cette question avec notre cœur, la lumière ne pourra pas s'éveiller en nous.
 Le papillon de nuit cherche le réverbère parce que ce dernier brille, mais le papillon de nuit ne connaît pas sa condition, sa nature véritable. Il est donc condamné à courir interminablement vers ce qui brille. Mais si ce dernier se rendait compte qu'il existe aussi une lumière en lui, il cesserait peut être de s'acharner à la chercher à l'extérieur de lui-même. Il pourrait alors voler librement.
 La quête de la connaissance de soi, c'est celle du Graal intérieur. La Pierre cachée des alchimistes, la révélation de notre vraie nature. C'est par ce chemin, après avoir fait le pèlerinage jusqu'au bout, que nous verrons alors la lumière jaillir. Elle viendra car elle aura l'espace pour, la place de se loger en nous. C'est pour ça que je dis qu'il n'y a nul besoin de chercher la lumière. Elle est déjà là, présente en nous, n'attendant que le bon moment pour s'épanouir et nous révéler ses secrets!

 Ces expériences multiples qui nous constituent vont créer en nous 3 formes d'expression. La peur, l'identification et le contrôle. Pour expliquer cela je vais emprunter la théorie des centres qui nous vient de l'ennéagramme (je parle là d'ennéagramme ésotérique, non uniquement celui du développement personnel).

 - La peur relève du centre mental et motive l'être humain à engranger de l'info pour se rassurer. Il va donc tenter de cartographier le monde ainsi que lui même grâce à cette somme d'information.

 - L'identification relève du centre émotionnel. Il motive l'être humain à croire qu'il est dans l'instant de ce qu'il ressent afin d'obtenir un sentiment d’existence et de substance.

 - Le contrôle relève du centre instinctif et motive l'être humain à engranger un maximum d'expériences concrètes afin de se sentir vivant et chef à bord.

 Peur, identification et contrôle sont l'expression du « moi ». Mais si on purge ces trois centres de leur problématique, nous allons découvrir ce que l'ennéagramme jésuite appelle les « impulsions sacrées ». C'est à dire l'expression du « soi » par nos centres dit « supérieurs ». Ainsi, la peur se transformera en confiance. L'identification se transformera en amour. Et le contrôle en espérance (et non en espoir). La confiance est la foi en quelque chose qui nous dépasse et qui sait mieux que nous.
L'amour est l'expression véritable de ce que l'on est et l'espérance est la confiance en quelque chose de plus puissant que nous et qui guide nos pas. C'est dans la perte de compréhension, d'identité et de contrôle que nous pourrons découvrir notre vrai nature. Quand toute nos résistances se sont effondrées, quand le « moi » est perdu, quand il capitule. Le « soi » se découvre et nous offre une autre façon de Vivre.

 Chaque « guide » à sa manière de faire. J'ai donc la mienne. Pour aider à la réalisation de ce travail sur soi, j'utilise deux outils ;
Les arts martiaux et l'enneagramme.

 Pourquoi l'art martial ? Car il nous confronte à nous même qu'on le veuille ou non. Il nous pousse à rencontrer en nous ce que nous nous efforçons d'occulter. Mais il nous amène aussi à découvrir nos qualités, nos trésors intérieurs. L'art martial dans cette optique est dans la ligne directe de ce que les Japonais appellent « Budo » (expliquer la différence entre Bu-Jutsu et Bu-do). C'est donc l'art martial au service de la réalisation du « soi », notre nature véritable. L'enneagramme, quant à lui, va servir à cristalliser nos connaissances. Se découvrir est un vrai bonheur, mais c'est aussi une perte de repères.

L'enneagramme permet d'offrir une carte qui temporairement va nous aider à mieux comprendre ce que l'on vit et donc de l'intégrer, de le digérer afin que cela donne du sens à notre travail.
 A terme, lorsque nous aurons retrouver le contact avec notre « essence », ces outils ne serviront plus à rien. Mais ils constituent tout au long de notre quête une aide précieuse.

Je vous propose donc de venir découvrir ma pratique lors de cet atelier à Namur! 

 La voie du Phoenix est donc un modèle d’introspection ayant pour but d'aider l'être humain à se connaître lui-même. Cette connaissance est corporelle, psychologique et spirituelle. La voie du phœnix prône un travail sur l'ego afin de permettre à l'essence de s'exprimer. C'est en retrouvant un ego transparent que notre essence pourra s'épanouir, alors nous pourrons parler de connaissance de soi ."


 > En 2017 des stages vous seront proposés: 

 Enseignement ésotérique élémentaire (cours théorique sur les bases à connaître sur l'ésotérisme pour appréhender la connaissance de soi selon la voie du phœnix) - l'origine de la nature, mythe de la création - l'être humain, l'alchimie spirituelle - théorie de la « forge spirituelle »



 Pratique (mise en application concrète de la théorie en pratiquant) - Pratique corporelle et émotionnelle via les arts martiaux - Cercle de partage & Questions / réponses



 - Guillaume Attewell - 

 Le parcours de Guillaume commence en premier par une formation complète de musicien (conservatoire de musique et de danse de Saint-Cloud, American School of modern music) ainsi qu'un parcours professionnel de plus de 20 ans (studio, scène etc...). C'est aussi, en parallèle à cette aventure musicale, une formation de plus de 20 ans d'arts martiaux auprès de grand nom tel que Bernard Bordas (ninjustsu), Claudio Basilio (capoeira) ou encore Brahim Si Guesmi (aïkido) et Didier Beddar (wing chun). Par la suite, Guillaume se dirige vers la thérapie en commençant par une psychothérapie personnel auprès de Philippe Genest (La toilette de Psyché) avec qui il va travailler sur lui-même pendant 5 années pour ensuite continuer sa route avec monsieur Genest non plus en tant que patient, mais en tant que chercheur et élève. Pendant ce temps, il va rencontrer Jean Dubuis (grand alchimiste Français) avec qui il va parfaire ses connaissances en ésotérisme. Il va poursuivre ensuite son apprentissage en tant que coach avec une formation en Ennéagramme (école d'Hélène Palmer) et en Spirale dynamique. En 2008, il rencontre une élève direct de Lilian Silburn avec qui il travail depuis sur ce courant mystique. Mais surtout, c'est une quête de connaissance de soi qui débuta à l'âge de 14 ans ; et qui le poussa inlassablement, avec ferveur et passion, à s'intéresser à l'être humain tant d'un point de vu psychologique, que d'un point de vu spirituel.
Voir ses interventions sur BaglisTV


 NB Les tarifs préférentiels pour les jeunes sont proposés aux fins avouées de partager ces connaissances à un public désireux de parcourir un chemin souvent méconnu et attractif , mais trop souvent fantasmé par le biais du cinéma.

 => pour les moins de -16 ans, l'accompagnement d'un parent pour l'inscription est obligatoire.

 Réservation obligatoire par mail à espacecatharose@gmail.com et paiement sur place au début de l'atelier.
Vous pouvez valider votre réservation avec un acompte de 25€ par pers à



 Le Catharose Nomade A.S.B.L 
 BNP Paribas Fortis 001-4663115-13 
 (BE 08 0014 6631 1513/ IBAN GEBABEBB) 
PHOENIX  1/ 2017 avec le NOM et le NOMBRE de places réservées

Salle Verdure
Places limitées pour une bonne organisation